Nous avons une nouvelle Convention collective de travail !

La fumée blanche a jailli le 18 décembre dernier, après d’âpres négociations. Cela faisait plus de 10 ans que l’ouvrage était sur le métier, et quelques mois que le processus s’était accéléré, avec une volonté affirmée d’aboutir de la part des quatre partenaires de la FASe. Aucun d’entre eux n’en est ressorti totalement satisfait, aucun non plus complètement frustré. Au même titre que les communes, le canton et la délégation « Personnel », la FCLR a obtenu des avancées, et a aussi fait des concessions. Et le fait que chacun considère le nouveau texte comme étant « assez satisfaisant », sans plus, est le signe d’un accord équilibré.

Pour la FCLR, l’exercice était particulièrement délicat, car il consistait pour nos représentants successifs à prendre place au sein de la délégation « employeur », aux côtés des partenaires subventionneurs que sont le canton et les communes, face à la délégation « Personnel ». Alors que la configuration habituelle, lorsqu’il y a une confrontation de points de vue au sein de la FASe, est de voir la FCLR se tenir aux côtés des employé.e.s.
Exercice délicat aussi parce que cette négociation d’une nouvelle CCT faisait converger à peu près tous les sujets sensibles : autonomie des associations, rôle d’employeur des comités, pouvoir des coordinatrices et coordinateurs région FASe, pouvoir du Secrétariat général de la FASe, relations entre la FCLR et les représentant·e·s du personnel…
Le résultat, à la lecture du texte, long et ardu, semble donc satisfaisant, à l’exception de quelques points qui font débat. Mais même une analyse approfondie de cette nouvelle CCT ne nous permet pas de tirer des conclusions sur les points potentiellement litigieux. Seule la mise en application de ce texte, au gré des événements, au fil des mois et des années à venir, nous dira si nous avons bien défendu les principes auxquels nous tenons, et qui donnent un sens à l’engagement associatif.

Nous publions donc aujourd’hui une newsletter réalisée au tout début du printemps et que nous avions mise de côté pour privilégier un numéro spécial Covid-19.
L’épidémie ayant été contenue -espérons durablement- nous pouvons maintenant vous donner à lire ce numéro relatif à la nouvelle CCT du personnel de la FASe dont vous trouverez le texte en cliquant ici.
Bonne lecture !

Pascal Thurnherr
Président de la FCLR

Vous ne pouvez voir et faire des commentaires que si vous êtes loggé !